Publié dans Lifestyle, Pilule & Sterilet DIU

Mon expérience avec la pilule

Pourquoi j’ai arrêté la pilule ?

J’ai arrêté la pilule en décembre 2019, j’aimerais revenir sur tous les désagréments que m’ont causé ce médicament. Sachez que je ne suis absolument plus en faveur de cette forme de contraception, de par mon expérience personnelle, et de par les atrocités que j’ai pu lire et les témoignages de mes copines qui m’ont confortées dans mon idée d’arrêter également. Mais je respecte les choix d’autrui, je sais que chacune a besoin de son déclic, d’une prise de conscience vis-à-vis de ce sujet, et ce genre d’article contribue à propager des informations supplémentaires, donc je me devais de le faire car sachez que ces effets ne sont pas vraiment véhiculés ni admis par le corps médical.

Mon passé avec la pilule contraceptive

En tout j’ai pris la pilule pendant à peu près 7 ans, et en continu depuis 5ans. La première que j’ai prise m’a fait prendre 7 kilos.. Il y avait cette fabuleuse rumeur au lycée je me souviens (qui sévit encore malheureusement j’ai vu une youtubeuse le dire dans une vidéo je trouve que c’est très dangereux) comme quoi avec la pilule on prenait des seins.. Et ben croyez moi dans mon souvenir j’ai grossi de partout mais niveau poitrine ça n’a pas changé grand-chose ! Je sais que c’est le cas pour beaucoup de filles, mais dans l’idéal il faudrait mettre à mal cette rumeur car je suis persuadée que certaines la prenne en espérant que cela leur arrive mais si on a pas besoin d’une contraception c’est bien dommage et inutile d’ingurgiter tous ces hormones pour rien.. Dans mon cas j’étais en relation avec quelqu’un à ce moment là donc ça faisait sens, mais si ce n’est pas pour un but contraceptif, fuyez cette chose franchement, surtout si vous êtes jeune ! Après notre rupture avec mon copain de l’époque je l’ai arrêté et j’ai assez rapidement perdu mes kilos. Je trouve ça dingue quand on y pense, qu’une connerie de médicament m’a fait prendre SEPT kilos, mais bon, si y’avait que ça..

pilule

Quand j’ai repris la pilule des années plus tard, il me semble l’avoir supportée sans problème pendant presque 2-3ans, après quoi j’ai eu droit à : des crises d’acné (des boutons de compet’ en plus) au niveau du menton (les boutons situés à cette zone sont souvent d’ordres hormonaux) une baisse notable de ma libido (avec des sécheresses vaginales en prime youhou) et des humeurs assez changeantes. J’ai changé donc pour une troisième pilule car visiblement je ne supportais plus celle que je prenais. J’ai demandé à mon gynéco de me prescrire une pilule qui régulait l’acné également, il a accepté, j’ai ensuite pris le générique ou l’équivalent de la Diane 35 pendant 2 ans..

Alors au début rien à signaler, c’était même assez positif, je n’avais plus de boutons, ma pilosité avait réduit également et j’ai eu une sorte de pic de libido au bout d’un ou deux mois. Mais de manière générale j’ai commencé à en avoir marre de prendre un médicament tous les jours qui me pourrissait le corps. Mes syndromes pré menstruels étaient affreux (je compte en faire un article aussi, j’ai écrit les sensations que je ressentais pendant mes SPM plusieurs mois d’affilé), je ressentais une crise de légitimité pour tout et n’importe quoi, j’avais des idées noires, j’étais triste pour que dalle, je pleurais souvent, bref, la joie des SPM quoi. Le moment ou vraiment je me suis dis que c’était trop, c’est quand j’ai eu pour la première fois de ma vie une crise d’angoisse. Je n’en ai jamais fait et je n’avais pas vraiment de « raisons » d’en faire. Je ne suis pas vraiment quelqu’un de stressé ou d’anxieuse de nature, donc je ne vois que la pilule comme cause à cette crise. Les mois qui ont précédés l’arrêt furent je crois la goutte d’eau qui a fait tout déborder, j’étais d’humeur massacrante, négative et triste en permanence.

Bref, dans l’ensemble sur les 3 pilules que j’ai prise au cours de ma vie je constate que mon corps les a supportés dans un premier temps et puis qu’il a fini par « se rebeller » et m’a montré en quelque sorte son mécontentement vis-à-vis de cette merde que j’ingurgitais chaque jour. Après m’être renseigné sur ses effets, je me suis rendue compte que ma sécheresse oculaire était probablement lié à ce médicament aussi.

pilule 2

Je sais que c’est un sujet délicat car pour les adolescentes c’est le moyen le plus « pratique » je pense, et c’est donc pour ça qu’on la prescrit aussi facilement. Ce que je trouve dingue par contre, c’est qu’il faut qu’on en arrive à des proportions pareilles pour se rendre compte à quel point ce moyen de contraception est néfaste. Personne ne nous parle spécialement de ces effets indésirables, des séquelles que cette pilule peut laisser dans notre corps.. Si vous voulez creuser le sujet je vous conseille grandement de lire le livre de Sabrina Debuscat (« j’arrête la pilule ») parce que quand j’ai fini cette lecture honnêtement j’étais ENERVEE d’apprendre toutes ces choses dans un livre et de ne jamais l’avoir su de la part du corps médical ! Je pense également faire un article « synthèse » de ce livre pour qu’encore une fois ces informations soient accessibles au plus grand nombre car elles sont capitales. Si plus de femmes étaient au courant je suis persuadée que sa consommation diminuerait (je vous invite à consulter le site j’arrête la pilule pour lire plus de témoignages sur le sujet)

Bref, pour ma part je suis passée au stérilet en cuivre, je sais que ce n’est pas parfait non plus mais honnêtement personne n’a encore inventé une contraception adaptée à toutes les femmes et sans danger (par contre on arrive à inventer des moyens de contraception pour les mecs sans effets secondaires, cherchez l’erreur !) Je vous retrouve donc dans un prochain article pour vous parler de mon expérience avec le stérilet mais en attendant, renseignez-vous, si vous prenez la pilule actuellement, posez-vous la question de cette décision. Aviez-vous toutes les informations en main au moment ou vous avez voulu la prendre ? Vous a-t-on parler de tous les effets indésirables ?

Il faut arrêter de clamer haut et fort que ce fut une avancée féministe, car si on creuse le sujet on se rend compte que PAS DU TOUT, c’est comme les cigarettes que les femmes se sont mises à fumer car on leur a mis dans le crâne que c’était un acte féministe.

Bref, je sais que c’est un sujet problématique, je pense en avoir assez lu sur le sujet pour avoir un avis catégorique, je pense sincèrement que la pilule est un médicament à bannir pour les femmes. Voilà n’hésitez pas à divulguer vos témoignages également, et sachez que même si vous avez l’impression d’avoir une « bonne expérience » avec la pilule c’est quelque peu du bluff, les effets peuvent se déclarer des années après.

Je tiens tout de même à rappeler que je ne juge personne à travers cet article. Si vous devez prendre la pilule pour X raison c’est votre choix. Mais il est toujours interessant je pense de se remettre en question je trouve, de se poser la question si ce médicament est le plus adapté pour nous. Vous pouvez demander à faire une prise de sang et vous renseigner sur les pilules qui présente moins de risques pour votre santé. Car troquer un moyen de ne pas tomber enceinte contre des effets indésirables et parfois irréversibles je ne vois pas vraiment si on peut considérer que c’est une grande avancée. Surtout quand on sait que d’autres méthodes moins douloureuses et néfastes existent!

Bref je m’arrête là, n’hésitez pas à partager vos témoignages également! Libérer la parole vis à vis de ce sujet est plus que necessaire.

Auteur :

Un melting pot de beauté naturelle, de lectures, d'écologie, de féminisme, de bonnes adresses et de reflexions!

6 commentaires sur « Mon expérience avec la pilule »

  1. Merci hâte de connaître la suite… Déjà 3 ans que j’hésite à mettre le stérilet, mon gyneco me dissuade à chaque visite… DONC je vais changer de gyneco ! Et réfléchir encore :).

    J'aime

    1. Hello! Merci pour ton retour 🙂 Effectivement je te conseillerais de changer de gyneco.. si le corps médical n’est pas bienveillant et moralisateur c’est normal qu’on aille voir ailleurs. C’est notre corps et notre décision, courage! J’espère que ton/ta prochaine gyneco sera plus à l’écoute.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s