Publié dans Lectures

Mes dernières lectures féministes

Hello ! Aujourd’hui je vous retrouve avec mes dernières lectures féministes, j’ai constaté que parmi mes lectures récentes il y a avait une prédominance de femmes et de thèmes relatifs au féminisme donc j’ai décidé de faire une édition spéciale disons pour une fois. La prochaine édition sera comme les précédentes et regroupera toutes mes lectures.

Essais

La terreur féministe d’Irène: J’ai tout de suite participé au crowdfunding d’Irène lorsque j’ai vu passer sa cagnotte sur instagram! Le fait de pouvoir être indépendant lorsque l’on publie un livre (que personne ne nous impose une lecture particulière sur un sujet) est primordiale pour permettre une pluralité des opinions et des publications « neutres » (même si au fond il est influencé par bien des facteurs donc il ne l’est jamais vraiment) mais bref! J’ai adoré ce court essai qui traite de la place de la violence au sein du mouvement féministe. Irène questionne cette fameuse question « Le féminisme n’a jamais tué personne » et nous parle de ces femmes qui ont du faire usage de la violence envers les hommes pour sauver leur vie tout simplement. Beaucoup de femmes ont marqué l’histoire en ayant fait usage de la violence pour attirer l’attention sur les injustices faites aux femmes (les suffragettes par exemple) donc on peut nécessairement se poser la question vis à vis de la légitimité de la violence lorsque la justice est défaillante et protège les violeurs. Cet essai ne fait pas l’apologie de la violence mais pose une question très pertinente je trouve qui se doit d’être abordée dans tous les mouvements dits contestataires et révolutionnaires. Si le sujet vous intéresse je vous conseille le livre de Peter Gelderloos intitulé « Comment la non-violence protège l’état » qui traite de l’inefficacité des mouvements sociaux. Je salue cet essai d’Irène qui m’a appris pleins de choses et je vous conseille cette lecture 🙂

Romans

Le coeur synthétique de Chloé Delaume:

C’est un livre que mes parents m’ont offert à Noël que je n’aurais pas acheté de moi même je pense si on ne me l’avait pas offert. Ce roman traite de la condition des femmes seules en deuxième partie de vie, comment la société les considère lorsqu’elles n’ont même pas d’enfants par exemple. C’est un sujet très interessant et très bien écrit par Chloé Delaume. Nous avons la chance de vivre à une époque où la parole des femmes se libère, on se détache de l’emprise des hommes un peu plus chaque jour (bien que de manière très innégale dans le monde) et pourtant cette norme du couple et du bonheur à deux finit par nous rattraper en deuxième partie de vie. Je connais bien des personnes autour de moi qui se considère heureux et heureuses seul-e-s mais je n’en connais aucune qui m’affirme que c’est une situation qu’elle aimerait maintenir sur le long terme. Même si l’envie d’un enfant ne se manifeste pas, la question du couple et de la vie à deux est une norme de bonheur bien ancrée dans notre société dont il est difficile de se défaire. Ce roman traite de ces sujets de manière très subtile je trouve et nous pousse à réfléchir à tous ces questionnements. J’ai eu un peu de mal à continuer au milieu du livre car l’intrigue était assez lente mais je suis contente de m’être forcée un peu car la fin est bien plus fluide. Je vous conseille grandement ce roman ! C’est un questionnement que l’on ne pose pas souvent lorsque l’on traite du féminisme et qui pourtant est une réalité pour bien des femmes.

Je voulais vous parler également d’un autre essai (Clit révolution, manuel d’activisme féministe) et d’un roman (Le choeur des femmes de Martin Winckler) mais vu que j’en ai déjà parlé dans mes meilleures lectures 2020 donc je vous renvoi vers cet article 🙂

Bandes dessinées

BD Peau d’homme: J’entendais beaucoup parler de cette BD dernièrement et je la voyais souvent passer en librarie. Autant vous dire que j’étais raviiiiie de constater qu’elle était dispo dans la bibliothèque ou j’ai l’habitude d’aller (leur sélection est vraiment TOP). C’est un ouvrage assez grand et très beau je trouve. J’ai enfilé cette BD d’une traite je l’ai beaucoup aimé! La plupart des avis que j’ai pu lire dessus sont positifs, il y a un avis mitigé que j’ai entendu et dont je comprend les arguments puisque l’époque historique choisie semble parfois déconnectée des sujets soulevés par la BD. On parle de mariages forcés, de la pression de l’église sur la chasteté des femmes, de libération sexuelle et d’homosexualité. Je trouve pour ma part justement que le contraste entre la période évoquée (qui s’apparente au moyen-âge je dirais) et les sujets abordés fait echo. Puisque oui il y a toujours eu une libération sexuelle à toutes les époques, c’est juste qu’on se gardait bien d’en parler ou alors c’était socialement accepté pour les hommes (les maisons closes par exemple). Bref je vous conseille grandement cette BD, le seul b-mol je dirais serait au niveau du prix (27e) car elle se dévore assez vite! Je suis contente d’avoir pu l’emprunter à la bibliothèque honnêtement de ce point de vue là car je n’aurais pas su où la ranger autrement tellement elle est grande!

Simone Veil l’immortelle – Bresson & Duphot: J’ai eu du mal à accrocher au début de cette BD mais au bout d’une dizaine de pages disons on est un peu emporté par l’histoire incroyable de cette femme qui a marqué l’histoire politique française et européenne. La BD fait le choix de faire un parallèle entre son enfance en tant que juive, son vécu dans les camps de concentrations (en jaune) et sa carrière politique (en bleu). C’est très puissant de ce point de vue puisque le traitement médiatique qu’elle a reçu suite à sa proposition de loi pour légaliser l’avortement est abjecte.. Et cette histoire souligne la force d’esprit de cette femme qui a non seulement survécu aux camps d’Auchwitz mais également à un bashing médiatique comme on sait si bien le faire en France (et aujourd’hui d’autant plus avec les réseaux sociaux..). Bref je vous conseille grandement cette BD si vous voulez en savoir plus sur le destin de cette femme incroyable. J’ai pleuré à plusieurs moments et je suis toujours étonnée quand une BD réussit à me faire cet effet! Et ça me donne envie d’en apprendre plus sur sa vie qui ne s’arrête pas non plus à ces deux évènements. Donc c’est un grand oui pour cette BD!

Woman World – Aminder Dhaliwal: J’ai adoré cet ouvrage! Il se dévore assez vite je dois dire et il est très divertissant. C’est un monde peuplé de femmes et complètement dénué d’hommes. C’est toujours interessant je trouve d’immaginer ce type de scénario qui écarte totalement la possibilité d’une forme de domination exclusivement masculine (car la domination de la part des classes supérieures peut toujours subsister même dans un monde peuplé de femmes). On y découvre une solidarité et une sororité sans nom entre femmes et c’est une BD qui fait du bien de manière générale je trouve. Les diktats n’existent plus, ce qui permet à chacune de vivre comme bon lui semble (nue ou habillée par exemple) et ce sont des femmes qui se doivent de survivre dans les ruines du patriarcat. Je vous le conseille sans hésiter !

Silencieuses – Sibylline Meynet & Salomé Joly: Cette BD est assez courte je dois dire (enfin en tout cas moi je l’ai lu très vite), j’ai été tout de suite attirée par le sujet évoqué: le harcèlement de rue. Je n’ai pas été très fan du coup de crayon (mais ça c’est personnel et subjectif en soi) mais ce n’est pas non plus ce qui m’a le plus dérangé dans la BD. Je trouve ça géniale que le sujet soit traité en BD mais dans le cas présent il n’est pas assez approfondi à mon goût. J’ai fini la BD « sur ma fin » je dirais, je m’attendais à quelque chose d’autre et de manière générale le sujet du harcèlement de rue est trop survolé dans l’ouvrage. Mais pour autant je ne vous la déconseille pas non plus puisqu’il est nécessaire de sensibiliser sur ce sujet, et ce sous tous les formats. J’en attendais juste un peu plus c’est tout!

Voilà j’espère que cette petite sélection vous a plu ! Je suis ravie de m’être enfin inscrite à la bibliothèque près de chez moi puisque comme vous pouvez le constater j’y trouve beaucoup d’ouvrages féministes 😀 Si vous aimez ce type d’articles je vous invite à consulter mes meilleures lectures 2020 et plus d’ouvrages encore dans mes sessions dernières lectures ici et 🙂

N’hésitez pas à me mentionner vos dernières lectures également!

Auteur :

Un melting pot de beauté naturelle, de lectures, d'écologie, de féminisme, de bonnes adresses et de reflexions!

Un commentaire sur « Mes dernières lectures féministes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s